En naviguant sur notre site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui assurent le bon fonctionnement de nos services.
Cliquez sur le bouton Plus d'information pour obtenir une aide détaillée sur le paramétrage des cookies dans votre navigateur Web.

Jean-Philippe Elie

Jean-Philippe Elie

est journaliste et auteur.

Secrétaire national (Front démocrate) à la défense et à la sécurité

vendredi 15 janvier 2016 19:13

Alors que le président de la République vient d'annoncer une augmentation du nombre de réservistes de 28 000 à 40 000 hommes (sans préciser les délais), on oublie un peu trop vite qu'un certain nombre de réservistes appartenant ou ayant appartenu aux services de renseignement militaires sont actuellement sous-employés, quand ils ne sont pas tout simplement laissés au repos forcé...

dimanche 15 novembre 2015 11:34

Le 30 septembre dernier, l’ancien juge antiterroriste Marc Trévidic nous avait mis en garde : « L’idée que nous soyons un jour confrontés à une ou plusieurs campagnes d’attentats majeurs ne peut être écartée. » La sombre prophétie de l’ex-magistrat s’est malheureusement réalisée la nuit dernière, sept attaques terroristes ayant ensanglanté Paris et Saint-Denis.

mardi 3 novembre 2015 10:09

Tout internaute peut configurer son navigateur Web de manière à restreindre, bloquer ou supprimer les cookies. En fonction du navigateur utilisé, il procédera de la manière suivante :


Firefox pour Windows

Gestion des cookies

Sélectionner le menu Outils puis Options. Cliquer sur l'icône Vie privée, repérer le menu Cookie et choisir les options souhaitées. Il est également possible de visualiser les cookies déposés.

Suppression des cookies

Dans Outils, sélectionner Effacer mes traces. Cocher la case Cookies et cliquer sur le bouton Effacer mes traces maintenant.


Google Chrome pour Windows

Gestion des cookies

Choisir le menu Paramètres puis Afficher les paramètres avancés. Sous Confidentialité, cliquer sur le bouton Paramètres de contenu. Sélectionner les options souhaitées.

Suppression des cookies

Dans le menu Historique, sélectionner Effacer les donnés de navigation. Cocher la case Cookies et autres données de site et de plug-in. Cliquez sur le bouton Effacer les donnés de navigation.


Internet Explorer pour Windows

Gestion des cookies

Dans le menu Outils, choisir Options Internet. Cliquer sur l'onglet Confidentialité puis sur le bouton Avancé. Cocher la case Ignorer la gestion automatique des cookies et sélectionner les options souhaitées.

Suppression des cookies

Dans le menu Outils, choisir Options Internet. Dans l'onglet Général cliquer sur le bouton Supprimer. Cocher la case Cookies et données de sites Web et valider en cliquant sur le bouton Supprimer.


Firefox pour Mac

Gestion des cookies

Dans le menu Firefox, cliquer sur Préférences. Cliquer sur l'icône Vie privée. Sous Historique, sélectionner Utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique dans la liste déroulante. Choisir les options souhaitées.

Suppression des cookies

Dans le menu Historique, cliquer sur Supprimer l'historique récent. Cochez la case Cookies et valider en cliquant sur le bouton Effacer maintenant.


La durée de conservation des informations de navigation, concernant le site, déposées sous forme de cookies sur votre ordinateur est variable suivant le type de cookie et ne peut excéder six mois.

dimanche 12 juillet 2015 22:55


Le député libanais Nicolas Nabil, proche du Général Michel Aoun, nous a accordé une longue interview dans laquelle il expose sa vision des événements en Syrie, en Irak et au Liban.

vendredi 10 juillet 2015 09:50

L’ancien ministre Frédéric Lefebvre a lancé, début juin, une pétition appelant à une mobilisation européenne contre l’État islamique. Les dramatiques attentats qui ont frappé la France, la Tunisie et le Koweït le 26 juin 2015 résonnent comme un sinistre écho à cet appel demeuré sans suite (à peine 1668 personnes ont signé cette pétition).

Il faut être lucide, la défense européenne est une véritable Arlésienne. La France est la seule nation européenne qui assume pleinement son rôle international sur le plan militaire. Présente au Mali, en Centrafrique et dans l’océan indien, l’armée française participe également en Irak aux frappes aériennes de la coalition internationale contre l’État islamique. Malheureusement, nos forces ne disposent pas d’une capacité opérationnelle permettant de multiplier à l’infini les opérations sur les théâtres extérieurs.

L’Union européenne doit donc absolument se réveiller avant que la situation ne soit totalement hors de contrôle. Elle doit en premier lieu soutenir l’effort de guerre de la France en finançant les opérations en cours. Ce qui se passe au Mali est en lien direct avec la situation en Irak : dans les deux cas, nous combattons un islamisme radical mortifère qui nie les valeurs que nous prônons.

L’Europe doit aussi se préparer à l’arrivée sur le continent de cellules dormantes de Daesh. Dissimulés parmi les migrants qui traversent la Méditerranée sur des bateaux pourris, les terroristes de l’État islamique doivent être traqués sans relâche par les services de renseignement et les forces de police. Cette traque nécessitera d’importants moyens humains et le recours aux réservistes de l’armée française apparaît donc comme incontournable. Or, depuis plusieurs années, le nombre de réservistes opérationnels diminue régulièrement : les effectifs sont ainsi passés de 60 125 personnels en 2008 à 54 760 en 2014. L’objectif de 80 000 réservistes à l’horizon 2015, fixé par la loi de programmation militaire de 2009, ne sera pas atteint.

C’est inquiétant à deux titres. Primo, les attentats de vendredi nous rappellent cruellement que la menace islamiste est permanente et qu’elle peut frapper n’importe qui sur le territoire national. Secundo, le passage à une armée professionnelle a éloigné les Français de leur défense. La professionnalisation du métier des armes nous a enfermé dans un faux sentiment de sécurité. Or, la défense est l’affaire de tous et la réserve militaire doit permettre aux Français de se réapproprier leur destin. Malheureusement, force est de constater que la réserve n’est absolument pas une priorité pour les politiques. C’est une erreur car elle est un formidable vivier de spécialistes motivés par la seule envie de servir.

mercredi 7 janvier 2015 16:29

Aujourd'hui, je pleure des confrères et toute la Nation pleure ses enfants tombés sous les balles de terroristes en plein coeur de Paris. Mais au-delà de l'émotion que suscite cet acte abominable en France et dans le reste du monde, il est dès à présent nécessaire de réfléchir aux suites à y donner.

dimanche 7 décembre 2014 15:03

Pour celles et ceux qui n'ont pu assister, le 27 novembre dernier, au débat citoyen « Faut-il réintroduire le service national dans une Europe qui démilitarise ? », ce dernier est désormais disponible en vidéo dans son intégralité.

lundi 3 novembre 2014 22:09

De plus en plus de Français (hommes politiques, acteurs de la société civile, simples citoyens) s'interrogent ouvertement sur la pertinence de la suspension du service national décidée par le président Jacques Chirac à la fin du XXe siècle.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Livres

événements et manifestations